Interview Xavier Ballesa aérodynamique Red Bull

Formule 1 à partir de

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Mad Engine a eu le plaisir d'interviewer l'un des ingénieurs Espagne de Formule 1, Xavier Ballesta, que nous “a approché” dans le pinacle du sport automobile.

Xavier Ballesta, déjà concentré sur la saison prochaine 2015, Nous gentiment répondu à quelques questions sur 8 Coïncidence novembre avec la GP du Brésil. Ceci est l'interview, chacun d'apprendre:

LDM: ¿Xavi pourrait expliquer comment vous êtes arrivé à la F1?

XB: Je suis arrivé à la Fórrmula 1 Moins fréquemment la, d'un emploi dans l'industrie automobile commerciale. Je étudié en génie aéronautique à l'UPC (Université Polytechnique de Catalogne) et a toujours été passionné par la Formule 1, si peu à peu, je me spécialise en aérodynamique. De là, l'UPC m'a aidé à travailler sur un projet d'une Interview Xavier aérodynamique Ballesaannée avec Seat Sport développer l'aérodynamique d'une Seat Leon WTCC. Puis je travaillais quatre ans comme consultant sur des projets pour un usage commercial, toujours lié à l'aérodynamique. Pendant ce temps savait que le moyen le plus susceptibles de trouver un emploi en F1 était d'aller en Angleterre, comme la plupart des écuries sont situés là. Je ai commencé à chercher du travail dans les entreprises automobiles britanniques tout aussi tenté sa chance jeter mon CV dans toutes les équipes de F1. Ce était assez difficile parce que je ai passé une année entière d'aller sur des entretiens Angleterre, payer m'a souvent voyage avec mon argent de poche, et tout au long de l'année, je ne ai pas eu un poste. Enfin, après plus d'un an de recherches et avec insistance, un consultant automobile anglais m'a offert un emploi comme consultant senior. Je ne pense pas deux fois. Ce était un bon poste, buenisimas conditions et des salaires qui dupliqué ce qu'il avait en Espagne. Il suffit de rejoindre l'Angleterre, cependant, On m'a offert un autre emploi dans l'une des équipes de F1 qui avait envoyé le CV. Je lui ai proposé de commencer à partir de zéro, comme «Junior» avec les étudiants et avec des conditions beaucoup plus faibles Senior Consultant, et pourtant je ne l'ai pas hésité un instant. Je quitte mon poste de consultant quelques jours avant ma date de début supposé et je suis chassé Aventure formule 1. Une fois à l'intérieur est maintenant plus facile de passer d'un ordinateur à un autre, depuis F1 est très consanguine. Je espère que de se déplacer et de rencontrer plusieurs ordinateurs, petits et grands, et d'obtenir une expérience complète,.

LDM: Pour pInterview Xavier Ballesta pilote dessinilotos F1 est le pinacle du sport automobile, Pensez-vous qu'il est également un ingénieur?

XB: Je pense que oui. Je ne peux imaginer un emploi dans le secteur automobile qui doit exiger de moi 100% tous les jours. Du point de vue de l'intensité, connaissances et "savoir-faire", et le niveau de technologie, Il est tout à fait spectaculaire.

LDM: Qu'est-ce exactement faire? Comment influence votre travail sur la voiture?

XB: Soy "aerodinamicista", par aérodynamicien, comme ils l'appellent en anglais. Je dédie à concevoir des composants aérodynamiques de la voiture. Cela comprend spoilers, le diffuseur fond plat, entre autre. Il se agit d'un procédé comprenant les étapes suivantes:

  1. Conception d'un composant que je crois apportera une amélioration d'un programme de CAO.
  1. Le calcul de cette pièce dans une simulation virtuelle (CFD) l'aide d'un superordinateur qui me donne une approximation de l'effet de cette pièce sur l'aérodynamique de la voiture.
  2. Si le résultat de la simulation est prometteur, composante à l'échelle du modèle de soufflerie est fabriqué (échelle habituellement 50% la 60%).
  3. composant de test dans le tunnel du vent.
  4. Si le test de tunnel a été un succès, cette pièce sera fabriquée pour la voiture de course et sera ajouté à la prochaine course. Si la partie ne fonctionne pas comme prévu, est écarté.
  5. Avec les leçons apprises (à la fois positif et négatif), Je reviens à concevoir un autre morceau et retourna dans le cycle.

L'effet sur la voiture génère “appuis”, la charge aérodynamique, pour les pilotes d'être le plus rapide dans les virages. Chacun de nous apporte quelques dixièmes par tour que le simple ajout sur une voiture plus ou moins compétitifs en fonction du succès des essais en soufflerie. Cependant, Cette saison, les moteurs est plus important que les années précédentes sur la compétitivité d'une voiture.

Interview freins Xavier BallestaLDM; Que faut-il pour obtenir à la F1? Est-ce aussi compliqué qu'il n'y paraît?

XB: Il ne est pas aussi difficile ou unique, car il semble, mais il ne exige l'effort, l'étude et un peu de chance. Dans mon cas, dans le domaine de l'aérodynamique, Je recommande l'étude de génie aéronautique. De là,, les deux voies les plus favorables sont les suivants: noté comme un étudiant et d'accéder à une maîtrise des Autosport universités britanniques offrant (idéalement avec la bourse, parce que certains sont chers), ou commencer à travailler sur des entreprises dans l'industrie ou la concurrence de l'automobile et ainsi acquérir de l'expérience.

LDM: Une fois à l'intérieur de la grande tente, Est-ce que vous avez imaginé avant d'entrer?

XB: Oui il est vrai qu'il était très idéalisée, les gens sont très normale et à bien des égards cela est un métier comme un autre. Ce qui ne me surprend, et négativement, Ce sont les aspects commerciaux et financiers du sport, comme vous le dites bien, partie du grand cirque.

LDM: Vous voyagez à prix importants ou ces basé sur l'équipe d'usine?

XB: Je suis basé à l'usine où est le tunnel du vent, depuis mon jour est de concevoir et éprouvettes dans le tunnel.

LDM: Comment les courses en direct et la pratique dans le cadre d'une équipe?

XB: Ce est l'une des parties les plus magiques pour moi. Quand vous voyez une course, vous réalisez que vous jouez à un sport et vous faites partie d'une équipe. Les races vivent dans une manière très spéciale. Même si je ai des collègues qui ne font pas attention, passionnés F1 depuis l'enfance, je me sens privilégiée d'être la suite de mon équipe à travers la télévision.

Interview Xavier Ballesta F1 roueLDM: Est-il vrai que la mi-saison travaille déjà sur la voiture de l'année prochaine?

XB: Sûrement. Lorsque la prochaine saison a des changements de règles importantes, Vous pouvez obtenir à même de commencer un an avant.

LDM: Y at-il d'espionnage entre les équipes ou pense que ce est très serré?

XB: Tout est très serré puisque les travailleurs sont très prudents en raison de notre entente de confidentialité. Oui, pour gagner des prix chaque équipe dispose d'une panoplie de photographes dévoués à prendre des photos de chacune des voitures rivales. Cela fait partie du jeu et est légal, parce que quand vous prenez une voiture pour rivaliser, vous exposez au public.

LDM: Qui pensez-vous est le meilleur pilote dans le courant de grille?

XB: Raikkonen est un pilote qui a toujours aimé, est un caractère unique de la grille. Je pense que Hamilton est l'un des plus rapides sur un tour, tandis que Vettel peut toujours me surprendre pour de bon. Cependant, Je pense que Alonso est le plus complet, il est toujours là. Ce qui se passe est que vous devez voir les pilotes de petites équipes qui sont capables d'une voiture compétitive, Surprises serait!

Merci beaucoup Xavier! Et bonne chance pour vos défis 2015 et tout ce qui vient en F1!

Adrián Osés, Locos moteur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Autres articles sur le web

Locos moteur
Auteur: Locos moteur Webmaster www.locosdelmotor.com