Simon milward motorista

5 année à travers le monde avec son propre vélo

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Aujourd'hui nous nous souvenons de quelqu'un qui a vécu à côté d'un vélo construit pour lui-même et se consacra à se battre pour les autres, en particulier les automobilistes et les personnes dans le besoin. Un grand travail pour lequel il se souvient.

À 38 Année Mildwad Simon a quitté son Angleterre natale dans le but de parcourir le monde apportant un message: faire valoir les droits des automobilistes sur la planète et représentent MSF et Riders for Health.

Son objectif principal était d'aider les régions défavorisées de la planète et votre voyage à amasser des fonds pour ces. Il a obtenu plus de 100 milliers d'euros dans ces cinq années.

Son aventure a commencé il ya 16 vieux ans. Juin 1998 Simon a eu un accident à Bruxelles et a été hospitalisé. Alors que dans l'ambulance de l'emmener à l'hôpital qu'il pensait de nombreuses personnes dans les mêmes circonstances aurait tout simplement morts de ne pas avoir les moyens d'aider.

Une fois décidé le voyage, Cela a commencé avec l'aide d'un ami, construire un vélo qui offrirait des garanties suffisantes pour réaliser.

Réservoir 45 litre pour le carburant qui a donné une gamme de 1000 kilomètres, Handmade châssis renforcé et des centaines de pièces de différentes marques ont commencé à former le prototype a eu lieu malgré 300 kilos de carburant. Le moteur d'origine était une Harley Davidson, mais la société autrichienne Rotax fait don d'un qui a finalement fait le voyage. La “John T modelo Overland”, como la bautizó, Ce est une réalité.

Avec la venue du millénaire, tandis que le reste de l'Europe a célébré l'arrivée de la nouvelle année, Simón avecIl Enzo votre voyage.

Avec une moyenne de 90 kilomètres par heure a balayé l'Europe et navigué à la Tunisie, Dinde, Afghanistan, Russie, où était la deuxième occidental à traverser la Route de Bones après Helge Pedersen, Japon et l'Australie. Il se est ensuite rendu aux États-Unis et le Canada de prendre Sud à l'Amérique centrale et de la Patagonie.

Le retour a été fait voyager à travers le continent africain du sud et de ne pas avoir assez, quand il a atteint à nouveau l'Europe, a augmenté au Cap Nord en Norvège pour finalement retourner en Angleterre.

Une fois terminé leur voyage Simon continué amasser des fonds pour diverses fondations et a déménagé sa résidence en Gambie, puis au Mali. Mars 2005, quand il est venu chez lui, il est mort dans un accident à Kayes. Il a reçu une médaille d'or du mérite motocycliste “Nicolas Rodil del Valle” à titre posthume à l'ancien secrétaire général de la FEMA.

Il apportait une aide à tous les coins de la planète et ce est son résumé de la phrase:

Mi hogar es la moto y mi mochila la oficina

Et ce était le chemin de Simon Mildwad:

Adrián Osés, Locos moteur

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Autres articles sur le web

Locos moteur
Auteur: Locos moteur Webmaster www.locosdelmotor.com